Comment aménager son agenda pour pouvoir déstresser ?

Accueil > Magazine > Articles > Comment aménager son agenda pour pouvoir déstresser ?

Comment organiser son agenda pour déstresser ?

Ne vous laissez pas submerger par toutes les tâches à achever avant la fin de la journée ou de la semaine. Aménagez votre agenda de manière à trouver un peu de temps pour reprendre le contrôle sur la gestion de votre temps et vous préserver du stress et de la fatigue inhérents à la surcharge d’activité.

Choisir les bons outils pour bien s’organiser

Pour bien gérer votre temps, choisissez un outil de gestion qui vous aidera également à faire face au stress.

Un agenda classique peut faire l’affaire. Si vous êtes partisan du « paperless », les agendas électroniques sont également une bonne alternative. Pour cela, pensez déjà à toutes les tâches que vous devez réaliser. Déterminez ensuite le délai imparti. Vous devez tenir compte des ressources à votre disposition pour mener à bien chaque activité listée.

En faisant cette fameuse liste, placez 5 à 10 minutes de pause pour redémarrer du bon pied sur la tâche suivante. Vous en profiterez pour prendre une pause-café ou un en-cas. Vous pouvez tout simplement sortir sur la véranda de votre bureau pour détacher vos yeux de votre écran. Vous reviendrez à votre poste de travail avec l’esprit plus léger et moins stressé.

Faire le tri parmi les tâches

Toutes les tâches n’ont certainement pas le même degré d’importance ou d’urgence. Faites donc le tri. Revenez à la liste établie dans votre agenda. Ensuite, hiérarchisez vos tâches à faire en fonction de leur priorité. Bien entendu, les activités urgentes seront traitées avant tout le reste.

Pour vous y retrouver, usez et abusez de couleur. Que ce soit dans un agenda physique ou électronique, codifiez les tâches avec la couleur appropriée, par exemple en rouge pour les tâches urgentes, et jaune pour les tâches qui peuvent attendre le lendemain.

Et entre ces couleurs, glissez une tâche en vert. Celle-ci signifie que vous allez vous faire plaisir en restant au calme. Pensez notamment à faire du sport à la pause du midi seule ou en bonne compagnie comme tâche verte, pourquoi pas.

Chasser les alertes excessives

La fonction « reminder » sur votre Smartphone peut s’avérer pratique pour vous informer d’un rendez-vous important. En revanche, lorsque l’alarme devient insistante, elle peut vous perturber et être génératrice de stress. Voilà pourquoi mieux vaut ne pas en abuser. Si vous désirez toutefois conserver votre alarme, optez pour une sonnerie mélodieuse, et non agressive.

Les Smartphones sont de bons outils pour gérer son agenda… mais il faut faire attention à ne pas se faire stresser par les notifications de toutes ses applications ! 

Les alertes sont préconisées pour des évènements ponctuels qui ont lieu en dehors de votre bureau, par exemple un rendez-vous chez le dentiste. Ici, il ne s’agit pas d’une tâche proprement dite, mais plutôt d’un rendez-vous important fixé préalablement. Comme il a lieu de manière ponctuelle, il convient de le noter dans l’agenda, mais également de vous le rappeler sur votre Smartphone.

Se préparer aux imprévus

D’après l’ingénieur aérospatial américain Edward A. Murphy Jr, « si quelque chose doit mal tourner, c’est ce qui se passera ». Voilà donc qui nous ramène à toujours disposer d’une marge de manœuvre pour nous déstresser en cas d’imprévu.

Le moindre retard à un rendez-vous important peut être source de stress. Une activité non achevée dans le délai imparti peut l’être également. C’est pour cela vous devez toujours rester souple envers vous-même. Plutôt que de céder au stress et à la panique, assurez-vous une marge de manœuvre. On vous reconnaîtra la gestion du stress en toute circonstance, et on ne pourra que vous en féliciter à votre travail.

Dire non à la procrastination

Une tâche en retard est une tâche en plus qui s’inscrira dans votre to-do-list du lendemain ou de la semaine suivante. Alors, il vous faut vous organiser pour ne pas vous sentir débordé par des tâches reportées.

Si la procrastination vous est familière, il est grand temps d’y remédier. Bien entendu, « Rome ne s’est pas faite en un jour ». Et pour vous débarrasser de cette habitude redoutable, vous devez y aller progressivement. Commencez par parvenir à finir 75 % des tâches planifiées durant le délai prévu. Ensuite, augmentez vos performances petit à petit. Vous finirez par trouver goût à ne rien laisser subsister sur votre to-do-list.

Faire une pause pour la respiration

L’idée d’observer une pause pour respirer signifie ici de prendre son temps pour faire des exercices de respiration pour vous déstresser. Il existe, à cet effet, différentes pratiques respiratoires qui vous permettront de vous vider la tête en quelques minutes. Vous pouvez le faire même au bureau, dans un endroit calme ou à même votre fauteuil de bureau, pas de problème.

Prendre quelques jours de congé

En tant que salarié, vous avez droit à un congé annuel payé de 30 jours ouvrables. Même si vous avez de nombreux dossiers à traiter, sachez faire une pause dès que l’occasion se présente.

Au-delà du repos que procure une pause bien méritée, le congé présente également pour avantage de pouvoir vous ressourcer auprès des vôtres. Passer du temps avec vos enfants, votre famille et vos proches vous déstressera.

Le congé est également propice à l’acquisition de nouvelles compétences. Par exemple, si l’opportunité d’assister à une formation en dehors de votre bureau se présente sur un thème qui vous intéresse, posez préalablement votre congé. De cette manière, la formation n’empiètera pas sur votre programme professionnel.

Prenez le large, et quittez temporairement votre résidence en couple, en famille, entre amis ou seul. Vous pourrez visiter les musées de votre ville, des adresses que vous n’avez pas encore eu l’occasion de voir en raison de votre agenda.

S’accorder un petit moment de relaxation

Voici quelques techniques pour déstresser sans bouger du bureau ou de la maison pendant 10 minutes tout au plus :

  • Lire un livre qui n’a rien à voir avec l’activité que vous étiez en train de faire. Par exemple, vous pourrez en profiter pour finir le chapitre de la veille.
  • Fermer les yeux 5 petites minutes en ne pensant à rien, et en écoutant votre propre respiration.
  • Marcher dehors si votre bureau comporte un petit jardin ou une terrasse.
  • Faire des étirements pour vous soulager de la position assise trop longtemps et laisser la circulation sanguine s’écouler naturellement.
  • Écouter votre musique préférée avec un casque pour ne pas déranger vos collègues. Une seule piste suffira amplement pour vous déstresser.
  • Éteindre les alertes sonores de vos comptes sur les réseaux sociaux.
  • Boire de l’eau pour vous hydrater et ainsi hydrater vos cellules grises.
Crédit : Congerdesign

Ces petites joies n’encombreront aucunement votre agenda. Au contraire, elles vous aideront à vous déstresser en un rien de temps.

Vous pouvez auto-évaluer votre niveau de stress à l’aide du test suivant : évaluer mon niveau de stress.

Sources : 
https://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_de_Murphy
https://travail-emploi.gouv.fr/droit-du-travail/les-conges-payes-et-les-conges-pour-projets-pro-et-perso/article/les-conges-payes
https://www.juritravail.com/Actualite/conges-payes/Id/15694#:~:text=Chaque%20ann%C3%A9e%2C%20votre%20employeur%20vous,l’activit%C3%A9%20pendant%20cette%20p%C3%A9riode.
https://www.lefigaro.fr/vie-bureau/2015/07/31/09008-20150731ARTFIG00200-faut-il-prendre-des-vacances-pour-mieux-travailler.php#:~:text=Ce%20temps%20de%20repos%20favorise,%C3%A9l%C3%A9ment%20de%20r%C3%A9mun%C3%A9ration%20du%20salari%C3%A9.%20%C2%BB