[Baromètre] Le baromètre du harcèlement au travail dans le secteur Banque et Assurance – Qualisocial x Ipsos

Accueil > Magazine > une > [Baromètre] Le baromètre du harcèlement au travail dans le secteur Banque et Assurance – Qualisocial x Ipsos (2022)

Le harcèlement au travail dans le secteur Banque et Assurance, un impensé ?

Lors de ces 15 dernières années, le harcèlement au travail est passé d’un sujet quasi-inexistant à un sujet reconnu juridiquement (ANI 2010), omniprésent sur les réseaux sociaux et quotidiennement discuté dans les médias.
Pour cela, Qualisocial s’est associé aux compétences d’Ipsos afin de structurer une étude fiable et durable qui donne une vision neutre et objective de la situation.
Après la réalisation du baromètre global, nous avons choisi de faire un focus sur quelques secteurs clés afin d’avoir une compréhension plus fine de leurs problématiques. Ainsi, le secteur Banque et Assurance présente des spécificités qui mérite une attention particulière, en termes de population touchée ou de nombre de situations remontées.
Cette étude de Qualisocial, qui aide les organisations à prendre soin de leurs salariés, permet donc un éclairage sur ces situations. Cela a pour but d’aider les organisations du secteur Banque et Assurance à réduire les causes de souffrance au travail et à construire un monde meilleur pour tous.

Infographie baromètre harcèlement au travail secteur Banque et Assurance

Les principaux résultats

Les salariés du secteur Banque Assurance sont particulièrement plus touchés par le harcèlement qu’ailleurs

45% des salariés du secteur se déclarent victimes de harcèlement, soit 32% de plus que la population générale. Ainsi, la dégradation des relations au travail est la deuxième priorité des salariés du secteur alors qu’elle se trouve à la troisième place pour l’ensemble des salariés, après les salaires et la dégradation des conditions de travail.

La part des clients est plus importante qu’ailleurs, mais la part des situations instiguées par les supérieurs hiérarchiques reste significative

44% des salariés déclarent ne pas être bien informés sur la thématique du harcèlement au travail et seuls 14% se disent très bien informés à ce sujet. Par ailleurs, seule une minorité déclare bien connaître la législation en la matière (35%). Or, ce défaut d’information se traduit, chez la plupart des salariés, par un sentiment de difficulté à identifier avec précision les situations de harcèlement au travail (73%).

La plupart des salariés, y compris les managers, peinent à identifier les situations relevant du harcèlement au travail

Les salariés du secteur font face à un harcèlement des clients plus important que les salariés tous secteurs confondus (18% dans le secteur contre 7% dans la population générale. Pour autant, la part des supérieurs hiérarchiques reste significative (49% des situations contre 60% tous secteurs confondus).

Par ailleurs, les salariés du secteur se déclarent bien plus auteurs de harcèlement que les autres

21% des salariés du secteur Banque Assurance se disent d’ailleurs auteurs de comportements de harcèlement, soit plus d’un salarié sur cinq, ce qui est presque deux fois plus que les salariés tous secteurs confondus (13%). Ces comportements ont eu lieu pour moitié à plusieurs reprises (10% dans le secteur contre 6% tous secteurs confondus).

Le harcèlement en face-à-face est moins présent, à la différence du harcèlement par email et messagerie

Les situations de harcèlement ont lieu à 30% en ligne dans le secteur contre seulement 15% tous secteurs confondus. La messagerie instantanée personnelle et les e-mails sont les principaux canaux digitaux de harcèlement dans le secteur (respectivement 11% et 8%).

Les femmes et les managers du secteur sont plus touchés que ces mêmes populations tous secteurs confondus

En effet, 51% de femmes se déclarent victimes de situation de harcèlement contre 38% tout secteur confondu, soit 34% de plus.
Pour les managers, nous constatons le même phénomène. Ainsi, 65% de managers se déclarent victimes de situation de harcèlement contre 48% tout secteur confondu, soit 35% de plus.

Les situations sont moins remontées aux employeurs du secteur Banque Assurance mais ils réagissent mieux aux situations que les autres

Seule 1 situation sur 10 est remontée aux employeurs, soit 2,5 fois moins par rapport à la population générale. L’employeur est donc bien moins informé dans ce secteur que dans les autres. Pourtant, les salariés du secteur considèrent à 94% que leur employeur a une réaction adéquate face aux situations remontées.

Téléchargez le baromètre en renseignant le formulaire pour accéder aux résultats complets.

Le harcèlement au travail dans le secteur Banque et Assurance, un impensé ?

Lors de ces 15 dernières années, le harcèlement au travail est passé d’un sujet quasi-inexistant à un sujet reconnu juridiquement (ANI 2010), omniprésent sur les réseaux sociaux et quotidiennement discuté dans les médias.
Pour cela, Qualisocial s’est associé aux compétences d’Ipsos afin de structurer une étude fiable et durable qui donne une vision neutre et objective de la situation.
Après la réalisation du baromètre global, nous avons choisi de faire un focus sur quelques secteurs clés afin d’avoir une compréhension plus fine de leurs problématiques. Ainsi, le secteur Banque et Assurance présente des spécificités qui mérite une attention particulière, en termes de population touchée ou de nombre de situations remontées.
Cette étude de Qualisocial, qui aide les organisations à prendre soin de leurs salariés, permet donc un éclairage sur ces situations. Cela a pour but d’aider les organisations du secteur Banque et Assurance à réduire les causes de souffrance au travail et à construire un monde meilleur pour tous.

Infographie baromètre harcèlement au travail secteur Banque et Assurance

Les principaux résultats

Les salariés du secteur Banque Assurance sont particulièrement plus touchés par le harcèlement qu’ailleurs

45% des salariés du secteur se déclarent victimes de harcèlement, soit 32% de plus que la population générale. Ainsi, la dégradation des relations au travail est la deuxième priorité des salariés du secteur alors qu’elle se trouve à la troisième place pour l’ensemble des salariés, après les salaires et la dégradation des conditions de travail.

La part des clients est plus importante qu’ailleurs, mais la part des situations instiguées par les supérieurs hiérarchiques reste significative

44% des salariés déclarent ne pas être bien informés sur la thématique du harcèlement au travail et seuls 14% se disent très bien informés à ce sujet. Par ailleurs, seule une minorité déclare bien connaître la législation en la matière (35%). Or, ce défaut d’information se traduit, chez la plupart des salariés, par un sentiment de difficulté à identifier avec précision les situations de harcèlement au travail (73%).

La plupart des salariés, y compris les managers, peinent à identifier les situations relevant du harcèlement au travail

Les salariés du secteur font face à un harcèlement des clients plus important que les salariés tous secteurs confondus (18% dans le secteur contre 7% dans la population générale. Pour autant, la part des supérieurs hiérarchiques reste significative (49% des situations contre 60% tous secteurs confondus).

Par ailleurs, les salariés du secteur se déclarent bien plus auteurs de harcèlement que les autres

21% des salariés du secteur Banque Assurance se disent d’ailleurs auteurs de comportements de harcèlement, soit plus d’un salarié sur cinq, ce qui est presque deux fois plus que les salariés tous secteurs confondus (13%). Ces comportements ont eu lieu pour moitié à plusieurs reprises (10% dans le secteur contre 6% tous secteurs confondus).

Le harcèlement en face-à-face est moins présent, à la différence du harcèlement par email et messagerie

Les situations de harcèlement ont lieu à 30% en ligne dans le secteur contre seulement 15% tous secteurs confondus. La messagerie instantanée personnelle et les e-mails sont les principaux canaux digitaux de harcèlement dans le secteur (respectivement 11% et 8%).

Les femmes et les managers du secteur sont plus touchés que ces mêmes populations tous secteurs confondus

En effet, 51% de femmes se déclarent victimes de situation de harcèlement contre 38% tout secteur confondu, soit 34% de plus.
Pour les managers, nous constatons le même phénomène. Ainsi, 65% de managers se déclarent victimes de situation de harcèlement contre 48% tout secteur confondu, soit 35% de plus.

Les situations sont moins remontées aux employeurs du secteur Banque Assurance mais ils réagissent mieux aux situations que les autres

Seule 1 situation sur 10 est remontée aux employeurs, soit 2,5 fois moins par rapport à la population générale. L’employeur est donc bien moins informé dans ce secteur que dans les autres. Pourtant, les salariés du secteur considèrent à 94% que leur employeur a une réaction adéquate face aux situations remontées.

Téléchargez le baromètre en renseignant le formulaire pour accéder aux résultats complets.