COVID-19 et RPS : comment limiter les effets de la psychose collective ?