LOGO-nav1

Le « chèque santé », une innovation qui s’adapte à un système de santé et des modes de vie en constante évolution

Blog Commentaires (1)

carte-prepayee-cheque-sante

Tickets restaurant, chèques cadeaux, chèques vacances, chèques de service à la personne…Les titres prépayés se multiplient. Dès le 1er janvier 2015, c’est désormais un chèque d’une toute autre nature qui fait son apparition sur le marché : le Chèque Santé.

C’est à Montpellier, au sein de l’incubateur Cap Oméga que Vincent Daffourd lance le premier Chèque Santé dématérialisé. Il s’agit du 1er titre prépayé, financé par une société, un comité d’entreprise ou une collectivité locale qui vise à rembourser des prestations peu ou pas remboursées par la Sécurité Sociale : les ostéopathes, les nutritionnistes, les orthodontistes, les ergonomes, les psychologues…

Pourquoi le Chèque Santé pourrait provoquer un réel engouement auprès des entreprises ?

Great place to work, baromètres du bien-être au travail …La tendance actuelle est bien la promotion du bien-être au travail et la prévention des Risques Psychosociaux. Le rapport des individus au travail évolue : si la racine latine du mot travail (tripalium) évoquait la souffrance et la torture, le travail englobe désormais une notion de sentiment d’accomplissement et d’efficacité personnelle. Par conséquent, les entreprises et dirigeants doivent s’adapter à ces évolutions et proposer un cadre de travail qui corresponde aux attentes des salariés afin d’attirer et de garder leurs talents.

Dans un contexte où la médecine non conventionnée reste encore non remboursée par la sécurité sociale et très peu remboursée par les mutuelles alors même qu’elle connait un réel essor, les entreprises pourraient choisir de financer la prévention de la santé de leurs employés. L’enjeu est double. A la fois, il s’agit d’améliorer le bien-être de leurs salariés et leur image d’entreprise responsable et attentionnée, c’est aussi indéniablement l’opportunité pour les entreprises d’endosser pleinement leur rôle de préventeur de la santé. Ceci dans l’objectif, à terme, d’améliorer leur performance économique.

Si les entreprises décident de prendre ce tournant en finançant de façon préventive la santé et le bien-être de leurs employés, cela constituerait un véritable cap. En effet, jusqu’à présent, si les entreprises financent effectivement une partie de la santé de leurs employés (via les mutuelles notamment), il s’agit d’un financement curatif. Dans le cas du Chèque Santé, le financement est d’une toute autre nature, il s’agirait d’un financement préventif.

Est-ce le début d’un changement de plus grande ampleur ?

Le financement des dépenses de santé est bouleversé : l’Etat se désengage, les mutuelles font de plus en plus de prestations sur-mesure et les frais restant à la charge des individus ne cessent d’augmenter. Dans le même temps, les problèmes de santé et les coûts liés à la santé n’ont jamais été autant d’actualité. Un nouveau modèle de santé et de financement de celui-ci est en train de se mettre en place. Les financeurs de la santé : entreprises et mutuelles notamment ont l’air d’avoir bien compris l’importance de mener des actions de prévention pour réduire ces coûts. Ce sont à ces acteurs d’innover pour proposer et modeler un système de santé qui  comprenne le système actuel et les enjeux liés aux constantes évolutions.

 

Pin It

» Blog » Le « chèque santé », une innovation...
Le 23 octobre 2014

« »

Demandez plus de renseignement